mercredi 20 septembre 2017

vacation 2 mois – Bilan des connaissances sur l’espèce exotique envahissante Halophila stipulacea et propositions d’actions en Guadeloupe.

PROPOSITION DE VACATIONS
DEAL de Guadeloupe – Service Ressources Naturelles – Pôle Biodiversité
Intitulé de la mission
Bilan des connaissances sur l’espèce exotique envahissante Halophila stipulacea et propositions d’actions en Guadeloupe.
Durée de la mission
2 mois à compter de mi-octobre
Date limite de candidature : le 2 octobre
Description détaillée des activités a realiser dans le cadre de la mission
Les objectifs de la mission sont :
1/ d’établir un bilan des connaissances sur :
– l’espèce et son caractère invasif
– l’invasion en Guadeloupe
– son impact constaté ou potentiel sur les herbiers patrimoniaux et sur les espèces inféodées
2/ de recenser les actions et études réalisées ou en cours sur le territoire de Guadeloupe et dans les Antilles françaises sur le sujet
3/ de formuler des recommandations applicables en Guadeloupe en matières :
– d’actions de lutte,
– de prévention contre la dissémination,
– de méthodologie de suivi de l’invasion en Guadeloupe.
– d’amélioration des connaissances.
La réalisation de la mission nécessitera de la recherche documentaire et la consultation d’acteurs intervenant sur le sujet.
Le livrable attendu est un rapport final traitant des trois axes de la mission, d’architecture libre.
Complémentarité avec les activités confiées aux agents de la structure
Au sein de la DEAL le pôle Biodiversité a pour objectif de développer la connaissance et assurer la préservation de la biodiversité. La présente mission s’intègre parfaitement à cet objectif majeur du pôle et le rendu de la mission servira de support à la définition d’une stratégie de gestion de l’espèce Halophia stipulacea.
Moyens affectés à la mission (humains et matériels)
Intégration au sein du Pôle biodiversité du service Ressources Naturelles.
Mise à disposition d’un poste de travail (bureau, ordinateur, téléphone).
Modalités de la phase de préparation à la mission
Une familiarisation aux enjeux de la mission sera assurée par la chargée de mission espèces marines et politiques de conservation.
Rémunération
SMIC
Personne à contacter
Mélina LAURENT
Chargée de mission espèces marines et politiques de conservation
Tél : 0590 99 99 91
Mail : melina.laurent@developpement-durable.gouv.fr

vacation 2 mois – Bilan des connaissances sur la localisation et l’état de santé des espèces de coraux protégées en Guadeloupe.

PROPOSITION DE VACATIONS
DEAL de Guadeloupe – Service Ressources Naturelles – Pôle Biodiversité
Intitulé de la mission
Bilan des connaissances sur la localisation et l’état de santé des espèces de coraux protégées en Guadeloupe.
Durée de la mission
2 mois à partir du 16 octobre 2017 (date limite de candidature le 2 octobre 2017)
Description détaillée des activités a réaliser dans le cadre de la mission
L’objectif de la mission est d’établir un bilan des connaissances sur la localisation et l’état de santé en Guadeloupe des 16 espèces de coraux protégées par arrêté du 25 avril 2017.
Plus précisément il s’agit:
– de répertorier les observations géolocalisées de ces espèces en Guadeloupe,
– de déterminer l’état de santé des colonies et / ou de leur milieu en fonction des secteurs géographiques concernés,
– d’identifier les zones favorables au développement de chacune des espèces en Guadeloupe au regard de leur biologie.
La réalisation de la mission nécessitera de la recherche et l’analyse de supports documentaires et cartographiques et la consultation éventuelle de connaisseurs.
Les livrables attendus sont:
– une ou des cartes regroupant les informations disponibles par espèce ou groupes d’espèces,
– la base de métadonnées associée,
– un dossier informatique regroupant tous les rapports sources.
Complémentarité avec les activités confiées aux agents de la structure
Au sein de la DEAL le pôle Biodiversité a pour objectif de développer la connaissance et assurer la préservation de la biodiversité. Depuis le 25 avril 2017 la protection de 16 espèces de coraux présentes en Guadeloupe est établie par arrêté ministériel. Dans ce contcxte le pôle biodiversité doit accompagner les porteurs de projet dans la prise en compte de cette protection dans l’élaboration de leurs projets et de leurs dossiers réglementaires. Cela passe notamment par la réalisation d’un porter à connaissances sur la localisation avérée et potentielle des espèces protégées.
Moyens affectés à la mission (humains et matériels)
Intégration au sein du Pôle biodiversité du service Ressources Naturelles.
Mise à disposition d’un poste de travail (bureau, ordinateur, téléphone).
Logiciel cartographique QGIS
Modalités de la phase de préparation à la mission
Une familiarisation aux enjeux de la mission sera assurée par :
– la chargée de mission espèces marines et politiques de conservation
– le chargé de mission milieu marin et espaces protégés.
Profil recherché
Connaissances en écologie récifale
Maîtrise de l’outil de Système d’Information Géographique QGIS
Rémunération
Smic
Personnes à contacter
Mélina LAURENT
Chargée de mission espèces marines et politiques de conservation
Tél : 0590 99 99 91
Mail : melina.laurent@developpement-durable.gouv.fr
Jimmy LE BEC
Chargé de mission milieu marin et espaces protégés
Tél: 0590 99 43 05
Mail : jimmy.le-bec@developpement-durable.gouv.fr

jeudi 14 septembre 2017

Allocation Régionale de Thèse dans le cadre de la Recherche « Ethique des Soins Invasifs en Réanimation Pédiatrique (ESIREP) », coordonnée par G. Durand (Lauréat de l’AP « Paris Scientifiques » 2017-2021).

Intitulé  de  la  thèse  :  Acceptation  et  rejet  des  soins  chez  le  jeune  enfant
hospitalisé : approches éthologique, clinique et éthique
Établissement d’enseignement supérieur où sera inscrit le doctorant : Université de Nantes
École Doctorale  : Biologie-Santé 502
Laboratoire où s’effectuera la thèse : CAPHI (équipe d’accueil) EA 2163
Directeur du laboratoire : Bruno Gnassounou
Directeurs de la thèse :  Pr. Julien Nizard, Pr. Jean-Marie Lardic
Comité de suivi de thèse : Virginie Durier, Guillaume Durand, Julien Nizard, Jean-Marie Lardic.
Financement de la thèse : « Paris Scientifiques 2017 » Région des Pays de la Loire
Salaire du doctorant et charges sociales afférentes pour 3 années  universitaires consécutives  (92
000 €). Ordinateur portable.
Titre français : Acceptation et rejet des soins chez le jeune enfant hospitalisé : approches
éthologique, clinique et éthique
Contexte  socio-économique  et  scientifique:  Dans  les  pays  développés,  la  majorité  des  enfants
décèdent à l’hôpital dans un service de réanimation et 30 à 40 % suite à  une décision de Limitation
et/ou  Arrêt  des  traitements  actifs  (LATA).  Depuis  ces  dix  dernières  années,  la  place  accordée  à  la
volonté des parents dans le processus de décision concernant leur enfant a profondément changé.
Bien que la loi  dite « Leonetti »  du 22 avril 2005  sur la fin de  vie dispose  que « le consentement du
mineur ou du majeur sous tutelle doit être systématiquement recherché s'il est apte à exprimer sa
volonté et à participer à la décision », le respect de l’autonomie du patient est très souvent transféré
vers les parents.  D’un point de vue juridique, le mineur n’est pas reconnu comme autonome. Et plus
le patient est jeune, moins on le considère comme mature et compétent.  Ainsi, seulement 21 % des
décisions  éthiques  intègrent  dans  leur  analyse  réflexive,  l’expression  d’opposition  de  la  part  de
l’enfant, pourtant perçue par les parents et/ou les soignants.
Notre  projet  totalement  novateur  a  reçu  le  soutien  financier  de  la  Région  Pays  de  Loire  pour
permettre une approche  pluridisciplinaire  (médecins et  cliniciens de terrain, chercheurs en sciences
humaines et sociales  - philosophes, juriste, psychologue, sociologue  -  et chercheurs en sciences de la
vie -  éthologues)  afin 1) d'analyser objectivement  les différentes formes d'expressions de l'enfant, 2)
d'évaluer la place à accorder  à la parole de l'enfant dans les décisions qui le concernent et,  3) in fine,
d'améliorer la prise en charge des enfants en réanimation pédiatrique et de leur famille. 
Ce projet de recherche sur les capacités d’expression et l’autonomie des très jeunes patients est un
sujet original et inédit en France, et pourtant exigé par les différentes recommandations médicales et
l’évolution des lois françaises qui appellent à une meilleure compréhension de l’enfant.
Les  questions  posées  :  L'objectif  principal  est  d'évaluer  la  prise  en  compte  des  expressions  de
l’enfant, notamment son opposition  aux  soins,  dans les décisions cliniques et éthiques.  Il nécessite
des  approches  multiples  et  pluridisciplinaires.  D'un  point  de  vue  éthologique,  il  est  nécessaire  de
savoir identifier, puis interpréter de manière objective les expressions comportementales de l'enfant.
Nous porterons une attention particulière sur les caractéristiques individuelles (âge, sexe), sociales
(présence des parents) et cliniques (pathologie, douleur,  durée d'hospitalisation) pouvant influencer
l'apparition  de  certains  comportements,  notamment  des  comportements  atypiques .  D'un  point  de
vue  clinique,  nous  mènerons  également  une  réflexion  sur  l'utilisation  de  cette  analyse  fine  et
systématique  de  l’acceptation  ou  non  des  soins  par  l’enfant  afin  d’ajuster  autant  que  possible  le
projet  thérapeutique  aux  difficultés  que  traverse  l’enfant.  D'un  point  de  vue  éthique,  il  faudra
identifier  les  arguments  mis  en  avant  dans  le  processus  décisionnel,  en  portant  une  attention
particulière  sur  la  place  accordée  à  la  «  parole  »  de  l’enfant  et  à  celle  des  différents  acteurs
(soignants, parents, consultants).
Approches  méthodologiques  et  techniques  envisagées  :  L'élaboration  d'un  répertoire
comportemental  très  complet  et  précis  est  nécessaire  pour  développer  une  grille  objective
d’évaluation de l’acceptation ou de l’opposition de l’enfant aux soins. L’observation éthologique d’un
échantillon de  jeunes  patients  en réanimation pédiatrique  pendant et hors phase de soins courants
sera  associée  à  une  série  d'entretiens  semi-directif  menée  par  des  chercheurs  en  éthique  clinique
auprès  des  différents  acteurs  de  la  situation  de  soin  (soignants,  parents,  enfants).  Les  analyses
comportementales  tiendront  également  compte  des  caractéristiques  évoquées  ci-dessus,
notamment des caractéristiques développementales et cliniques.
Compétences requises par le candidat  :  Le/la candidat/e doit maitriser les différentes méthodes de
l'observation  éthologique  et  les  analyses  statistiques  descriptives  et  comparatives  qui  leur  sont
associées.  De  plus,  il/elle  doit  être  ouvert/e  à  cette  approche  multidisciplinaire  qui  va  nécessiter
l'acquisition et la maitrise de concepts philosophiques ayant trait à l'éthique médicale.
D'un point de vue personnel, le/la candidat/e devra, en plus de la rigueur et de la patience nécessaire
à  tout  travail  de  recherche,  faire  preuve  de  capacités  d'intégration  dans  l'équipe  soignante  de  la
réanimation pédiatrique et de discrétion. Pour finir, le/la candidat/e doit avoir conscience qu'il/elle
va devoir analyser des situations particulièrement difficiles d'un point de vue émotionnel.
Les  dossiers  de  candidature  sont  à  envoyer  par  courrier  électronique  à  guillaume.durand@univnantes.fr en un seul document PDF. Chaque dossier comprendra :
• un CV complet
• une lettre de motivation
• un relevé de notes de M1 et M2 ; classement M1 (s’il existe) et M2
Il  devra  être  envoyé  avant  le  25  septembre  2017,  minuit.  Les  candidat(e)s  retenu(e)s  seront
convoqué(e)s pour un oral à l’université de Nantes dont la date sera précisée ultérieurement.
Contact : guillaume.durand@univ-nantes.fr

mercredi 13 septembre 2017

Job opportunity

The Food Ethics Council is looking for an experienced part-time project lead for our Farm animal welfare metrics project for a 12-month period. Our exciting new project to establish farm animal welfare as a key indicator of sustainable food systems aims to leverage the power of indexes to drive a ‘race to the top’ on farm animal welfare standards and practice in the UK (and beyond). We're looking for an individual with the ability to engage with key influencers, providing them with evidence to enable them to put pressure on the UK Government and Devolved Administrations to protect and further strengthen standards of farm animal welfare, and progressive businesses to improve farm animal practices.
You will set up and manage the project - conducting research, organising workshops and roundtables, liaising with senior stakeholders and doing advocacy work to promote both the uptake of ‘better’ animal welfare metrics and solutions to improve the UK’s animal welfare standards and practice. You will have a passion for farm animal welfare and sustainable food systems, and a keen interest in metrics. You will have experience engaging with key influencers. You will be self-motivated, able to work independently, and able to prosper as part of a small but dynamic team.
The deadline for applications is midday on 5th October 2017. For further details, including the job description and how to apply, please visit http://www.foodethicscouncil.org/getinvolved/jobs/job-project-lead.html

lundi 11 septembre 2017

Job

The Department of Psychology in the College of Arts and Sciences at Bowling Green State University is seeking a Developmental Neuroscientist at the Assistant Professor, tenure track level who uses animal models to investigate brain development in the behavioral context of cognitive, affective, ethological or clinical neuroscience. The successful candidate will be expected to compete for extramural funding, serve as a strong mentor for undergraduate and graduate teaching/research, and interact with supporting faculty in the J.P. Scott Center for Neuroscience, Mind and Behavior from across campus.  Qualifications for the position include a doctorate in a neuroscience related field (with some post-doctoral experience preferred), and a record of teaching, research, and service.  The position begins August, 2018.  Salary and start-up are competitive and commensurate with peer institution levels for rank and position and in keeping with candidate experience and credentials. For a complete job description & instructions on how to apply for this position visit https://bgsu.hiretouch.com/. Application deadline is November 15, 2017.  For more information about the department, please see our web site at http://www.bgsu.edu/arts-and-sciences/psychology.html.   Bowling Green State University is an AA/EEO/Vet employer. We encourage applications from women, minorities, veterans, and persons with disabilities regardless of age, gender identity, genetic information, religion, or sexual orientation.

vendredi 8 septembre 2017

Research Assistants Comparative Cognition, Max-Planck Institute for Ornithology, Tenerife, Spain

Announcement

PARROT COGNITION (TENERIFE)

MASTER PROJECTS / RESEARCH ASSISTANTS

Comparative Cognition Research Group, Max-Planck Institute for Ornithology, Tenerife, Spain


The Max-Planck Comparative Cognition Research Group (CCRG)
https://www.orn.mpg.de/Comparative-Cognition-Research-Group-von-Bayern

invites applications of Masters students and volunteer research assistants. The CCRG forms part of the collaboration between the Max-Planck Institute for Ornithology, Seewiesen, Germany, and the Loro Parque Fundación (LPF), Tenerife, Spain. We are currently running various comparative research projects on social and physical cognition in parrots. Interested candidates are encouraged to contact us to enquire about the ongoing projects. Successful applicants can expect to gain a solid insight in the field of Animal Cognition/Experimental Psychology and gain experience in working with psittacids in a dynamic, international research environment. The research is carried out on captive parrots of the LPF, which holds the largest parrot collection and gene reserve in the world (ca. 350 subspecies) for conservation and research purposes.

Logistics:

Voluntary research assistant position /Master Project start and end dates are flexible but preference will be given to students who can start in October/November 2017. The position requires a minimum of 4 months, but ideally 6 months, continuous commitment at the research station in Tenerife, Spain. Free accommodation in a shared student apartment can be provided. Successful applicants will be responsible for their own transportation expenses to and from the research station (Puerto de la Cruz, Tenerife, Spain).

Important skills/qualifications:

Successful candidates will have:

• completed a degree in Biology or any related field
• a strong interest in comparative cognition
• high motivation and commitment to the project
• reliability, efficiency and an ability to work independently
• confidence to interact with animals
• previous research experience
• good verbal and written English skills
• initiative to develop the project
• good team work attitude and social skills (shared accommodation between 3 students)

To apply:

Please send your CV and a cover letter reporting any relevant experience you have and motivation to participate in the project to Dr. Auguste von Bayern (avbayern [ chez ] orn.mpg.de) or Dr. Anastasia Krasheninnikova (akrashe [ chez ] orn.mpg.de ). Contact details of 2 referees may be requested.